Vous dansez la salsa et la bachata ? Vous cherchez votre première paire de chaussure de danse, ou vous n’êtes pas satisfaites par les premières paires que vous avez acheté en festival ? Vous aimez danser en basket et vous ne voyez pas l’intérêt de dépenser de l’argent dans des chaussures de danse pailletées ? Vous êtes tout simplement curieux ? Cet article est fait pour vous 🙂

Comment une chaussure de danse peut-elle réussir à rendre heureux notre pied même après de longues heures de danses ? Comment peut-elle rivaliser avec ces chaussures plates si confortables ?

1. Les chaussures qui vous mentent

De nombreuses chaussures vous font les promesses de faire de vous la reine de la piste. Paillettes, avalanches de compliments « Waouh, elles sont belles tes chaussures », confort, accord des couleurs… elles ont tout pour plaire et s’accorder à votre tenue mais qu’est-ce qu’elles ne vous disent pas ?

Vous êtes là avant tout sur la piste pour danser. Se soucient-elles de la santé de vos pieds et de vos articulations ? Ne freinent-elles pas vos performances sur la piste ?

Mettons la lumière sur certaines d’entre-elles…

Les chaussures à plates-formes !

On prend tout de suite des centimètres flatteurs avec elles. Cependant, les chaussures à plates-formes perturbent l’équilibre en danse car la semelle touche le sol avant votre pied. De plus la semelle rigide entrave la flexion du pied et détériore la sensation de contact avec le sol pour maîtriser vos mouvements.

Les escarpins !

Elles incarnent pour beaucoup une classe indiscutable. Mais comment bien exécuter les mouvements de danse avec des chaussures qui menacent d’une seconde à l’autre de s’enlever de vos pieds et qui n’ont aucune tenue au niveau de la cheville ?

Le pied se soulève également souvent dans ce type de chaussures et heurte à chaque appui la semelle de la chaussure ce qui devient très vite désagréable.

Sandales, espadrilles, ballerines et baskets légères !

Ne jetons pas la pierre sur tous les types de chaussures. Les chaussures plates rapides à mettre sont parfaites pour toutes les occasions où vous voulez être « sexy casual » comme les promenades ou les journées shopping intenses. Dans le cadre de la danse, elles sont généralement souples donc permettent une bonne liberté de mouvements pour le pied mais là où elles pêchent c’est au niveau de l’accroche au sol avec les semelles plastiques.

Les tongs !

Sérieusement… j’ai pas besoin de vous faire un dessin pour celles-ci… –« 

Et si je n’ai pas les moyens de m’acheter la chaussure de danse de mes rêves ?

En dehors des chaussures spécialisées, les chaussures à semelle en cuir ou en daim sont généralement bien adaptées pour la danse. Assurez-vous quand même que vous êtes confortable dedans et que vous avez un minimum de maintien, en attendant de pouvoir trouver « LA » chaussure de danse.

2. Si la chaussure de danse parfaite existait…

… elle aurait les qualités suivantes : légère, confortable , souple , en daim ou en cuir véritable, assurerait un bon maintien du pied et de la cheville, aurait un rembourrage supplémentaire au niveau de la semelle, arborerait vos couleurs préférées avec un soupçon de paillettes…

« LA » bonne chaussure de danse doit permettre à vos pieds une grande liberté de mouvement sans que la stabilité au niveau du talon ne soit affectée. La semelle en cuir ou en daim assure le juste équilibre entre l’accroche au sol et le glissement sur la piste de danse tout en permettant à votre pied de pivoter en toute liberté (évitant ainsi de forcer sur le genou).

3. Avant de s’engager, que dois-je savoir sur elle ?

a. Sa taille et sa forme

Vérifiez bien que la paire de chaussure de danse vous aille comme un gant. Elle doivent serrer votre pied mais sans excès pour bien épouser sa forme. Même si le modèle est celui dont vous rêviez, si elles vous serrent ou que votre pied flotte légèrement dedans, je vous assure que vous n’allez les portez que pour l’apéro ou les grandes occasions. Elle finiront avec vos autres trophées dans votre placard.

Les chaussures fermées ou qui ont un bout ouvert étroit sont plus adaptées pour des danses de salon douces comme le Foxtrot par exemple. Les chaussures à bout ouvert ou de type sandales à lanières sont les plus adaptées pour les danses latines de part la liberté de mouvement qu’elles confèrent. Vos jeux de jambes (shines & footworks) sont ainsi plus précis et vous avez la possibilité de réaliser de belles pointes pour plus de grâce. Renseignez-vous sur le lien étroit entre grâce et belle ligne de jambe et beau coup de pied 😉

b. Ses lanières

Les lanières d’une chaussure de danse sont primordiale pour le maintien de la cheville en dansant. Comment se retrouver dans la jungle des lanières possibles et inimaginables ?!?!!

Je vous ai préparé un joli comparatif 🙂

  • Lanière traditionnelle au niveau de la cheville

chaussures-de-danse-cuir-argent-chic

C’est la lanière de maintien la plus commune. Elle présente néanmoins le niveau de maintien le plus bas pour le pied. Son grand avantage est qu’elle s’adapte à toutes les morphologies de pieds puisqu’elles ont généralement une boucle de réglage.

  • Lanières en T

8f7401b87c7cf92a36209064c2d89243

Cette lanière vient se connecter à la base de la chaussure pour maintenir votre pied de manière équilibrée tout en diminuant la pression sur la cheville qui est moins serrée du coup.

  • Lanières croisées (en X) autour de la cheville

61A2WRsVw6L._UY395_

Ces lanières en X ancrent votre pied dans la chaussure en étendant la surface de contact au niveau de la cheville avec des doubles lanières.

  • Lanières croisées (en X) autour de l’arche du pied

imagemagic

Ce style de lanières présentent un bon équilibre entre maintien et stabilité et conviennent bien à des danseuses débutantes. Si vous avez tendance à vous tordre la chevilles sur des talons, ces lanières croisées sécuriseront efficacement vos pieds.

  • Doubles lanières croisées (en X)

Satin-Latin-Dance-Shoes-Women-Customize-Ballroom-Salsa-Tango-Lace-up-Dancing-Shoes-Peep-Toe-Plus

Une combinaison de maintiens au niveau de la cheville et de l’arche du pied. La rolls-royce du maintien.

  • Lacets multiples

Corset-Heel

Un corset pour pieds, très bon maintien, style original mais attention à pas étouffer le pied.

c. Ses talons

HTB1r.xyHFXXXXXzXXXXq6xXFXXXg

  • La hauteur du talon

Les talons hauts ont la réputation de donner une belle forme au pied. Ce qui est sûr, c’est que plus le talon est haut, plus le poids du corps est sur la partie antérieure de la plante du pied (là où il doit être normalement la plupart du temps). A vous donc de choisir la hauteur qui s’adaptera le mieux à votre aisance et votre niveau de danse. Les débutants seront mieux avec des petits talons qui permettront une répartition du poids du corps plus équilibrée sur tout le pied et donc une meilleure stabilité quand on maîtrise pas toute la technique.

  • La forme du talon

les talons larges ou carrés vont privilégier la stabilité et le confort. Les talons aiguilles ou stilettos, plus fins, vont avoir un point de contact réduit avec le sol, et donc pousser le poids du corps vers l’avant et mettre la stabilité en péril. Ces talons sont plus à privilégier pour des danseuses aguerries. Les talons arrondis, malgré qu’ils soient fins au centre, sont plus stables que les talons aiguille.

d. Sa semelle

La plupart des chaussures de danse vont avoir tendance à avoir une semelle fine pour plus de souplesse et pour vous permettre de pointer vos pieds et transférer votre poids facilement. Si elles ont au niveau de la zone des orteils un rembourrage, c’est préférable. Vous allez être constamment en contact avec le sol sur l’avant des pieds et il est important de réduire le stress sur cette zone.

Une semelle en cuir/daim/suede/nubuck/buffle/velours c’est primordial. Elle propose une adhérence optimale sur le parquet de danse. Sur du carrelage, ça va encore (ça glisse quand même) mais attention à pas les utiliser sur d’autres surfaces et en extérieur pour pas les abîmer et détériore leurs propriétés.

e. Sa couleur

Ça va de soi, vous aurez envie d’acheter la chaussure coup de cœur qui arbore peut-être vos couleurs préférées ou encore celle que vous aurez fait sur mesure. Mais pensez aussi pratique : est-ce celle qui ira le plus avec toutes vos tenues de soirées ? Après vous pouvez refaire votre garde-robe en fonction d’elle mais préparer vous à faire des heures supp.

Traditionnellement, les chaussures de danses latines sont en satin beige/doré ou noir car c’est celles qui sont privilégiées pour les shows car elles attirent moins l’attention (pour que le spectateur se focalise principalement sur les mouvements et la chorégraphie et pas un détail de la tenue) et prolongent la ligne de la jambe et du pied. Ces couleurs seront les plus passe-partout.

N’oubliez pas te tenir compte également de votre couleur de peau pour le choix de la couleur de chaussure.

4. Vous vous êtes lancé ? Comment vivre en harmonie avec votre chaussure et tenir sur la durée ?

On est arrivé à la conclusion de ce premier chapitre 🙂

On verra dans les chapitres suivants comment entretenir sa chaussure, la customiser pour pas cher, rénover ses vieilles paires. Plus glamour, comment lutter contre les mauvaises odeurs et l’usure de la chaussure.

On pourra même s’il y a assez de likes sur l’article dévoiler les bons plans (mais aussi les arnaques) pour acheter des chaussures : sites en lignes, stands de festival,…

Et n’oublions pas les messieurs aussi…

J’espère que cet article a été instructif pour vous danseuses. Il ne vous reste plus qu’à liker cet article s’il vous a plus ou encore poster un commentaire. @ vos claviers 🙂

 

Saad Belfakir

Blogueur Rédacteur en Chef Amateur

& accessoirement Danseur